navigation

La rhétorique 13 novembre, 2008

Posté par hervepallone dans : Réflexions , trackback

Image de prévisualisation YouTube

Le politiquement correct est en train de nous étouffer, il faut à tout prix occuper l’espace par du bruit. Les nouvelles expressions dites conceptuelles fleurissent à grands coups de tapage médiatique, le plus souvent deux mots formant une expression des plus surprenante :
Le développement durable, la croissance négative, l’agriculture raisonnée, l’intelligence économique, le grenelle de l’environnement…

Le rapport entre l’émotion et la parole est tel qu’il entretient les citoyens dans un somnambulisme dangereux.
La langue ne sert pas qu’à parler disait Montaigne, elle sert aussi à penser.

Le retour vers une rhétorique pure et surtout lisible ou le rêve (et non le virtuel) mène à la réalité ne serait-il pas beaucoup plus créateur d’actions sensées?

hervé,pallone,pallonne,palonne, palone,statologie,stratology, stratologia, statology, statologia,

Feu d'artifice

http://www.stratologie.com

Commentaires»

  1. Bonjour,

    Vous avez déposé un commentaire sur mon blog au sujet des sens humains.
    Le sujet que vous présentez ici et que vous appelez la rhétorique sur l’apparition dans notre langage de nouveaux mots me paraît flatteur pour cette évolution.
    Des mots comme subprime, tritisation, entre autres sont des mots de spécialistes qui ont envahis notre existence, ils veulent montrer la différence entre ceux qui ne savent pas et ceux qui savent pour marquer leur supériorité.
    Cela me rappelle, il y a bien longtemps le latin était le parlé officiel de l’église, cela faisait intelligent. De même les médecins pour marquer leur supériorité parlait le latin entre eux mais aussi pour cacher leur ignorance.
    Si l’on réfléchit à la définition « développement durable », pour moi j’ai des difficultés pour y rattacher un développement spécifique. Qu’est-ce qu’un développement durable par opposition à un développement qui ne serait pas durable ?
    Croissance négative c’est très savant pour invoquer la décroissance.
    L’agriculture raisonnée c’est quoi ?
    Il y aurait des agricultures irraisonnées qui ne serviraient à rien?
    L’intelligence économique, là encore l’économie n’est pas un être et n’a pas d’intelligence, c’est seulement une méthode dans son application qui doit être intelligente, mais par définition l’économie est intelligente puisqu’elle se veut régir le monde sur des bases associant son évolution en fonction des moyens.
    Le grenelle de l’environnement pourquoi pas par analogie avec les accords de grenelle en 68 rue de grenelle.

    Ce sont des mots ou groupe de mots qui sont créés pour l’opinion et qui servent à la définition d’un fait ou d’une pensée pour créer comme vous dites l’émotion.

Laisser un commentaire

molossewaf |
Berloul Mania 3 |
ART973 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | weekend
| blogprotectionanimale
| NATURALITE SAUVAGE